Se lancer dans l’apiculture : par où commencer ?

De plus en plus de personnes s’intéressent à l’apiculture de nos jours. La pratique de cette activité demande un minimum de savoir-faire et la maitrise des conditions et techniques d’élevage d’abeilles. Le choix des abeilles est également essentiel pour obtenir de bons produits de ruche. Ainsi, si vous prévoyez aussi de vous lancer dans l’apiculture, voici deux points primordiaux pour bien commencer. 

Établir son plan de travail apicole

Pour bien commencer une exploitation apicole, il faut avant connaitre la démarche à suivre durant toute la saison pour obtenir une récolte satisfaisante. Pour ce faire, la première étape consiste à se procurer les bons matériels standardisés. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un éleveur expérimenté pour avoir une idée des équipements à acheter. 

En général, il faut avoir : une grille à reine, de bons rayons et une ruche bien conçue. Après cela, vous devez établir un plan de travail qui devra inclure une visite de printemps générale. Durant cette visite, vous évaluerez vos colonies, vos stocks de miel ainsi que la qualité du couvain. 

Choisir les techniques apicoles adéquates

La réussite de votre première récolte dépendra des techniques apicoles que vous allez utiliser. Vous pouvez utiliser la technique simpliste ou opter pour la modernité. La première méthode consiste à agrandir la ruche à partir du bas, ce qui favorise ainsi le respect de la biologie des abeilles. Le seul bémol, c’est que cette méthode entraine parfois des évènements que l’apiculteur ne peut pas contrôler. Pour ce qui est de la technique moderne, elle consiste plutôt à agrandir la ruche par le haut. 

L’inconvénient avec cette méthode, c’est qu’il fait obstacle à l’essaimage et au renouvellement. Bien sûr, il est possible d’y remédier en appliquant simplement le système de la ruche divisible. Ce dernier consiste à séparer la reine de la colonie, ce qui permet ainsi d’avoir un renouvellement partiel tout en passant outre l’essaimage. Peu importe la méthode choisie, vous pouvez obtenir une bonne récolte. Vous devez juste l’utiliser efficacement et dans les bonnes conditions.